Musique latine

, par Karine Marchal

Couleurs musicales : Musique latine

La Salsa

I. Histoire

En 1960, Fidel Castro prend le pouvoir à La Havane et les Etats¬Unis rompent les relations diplomatiques avec Cuba. De nombreux musiciens émigrent aux EU, y popularisant les charangas. En quête d’identités, ces musiciens « latinos » se tournent vers les rythmes portoricains et afro¬cubains.
Vers la fin des années 60, les minorités ethniques à NY revendiquent le droit d’exister à part entière. Cette prise de conscience conduit les latinos à revenir à un style plus authentique et plus proche de leur racine. Bientôt baptisée Salsa, cette nouvelle musique enflamme le public, ce qui permet aux musiciens de retrouver un sentiment de fierté. Ray Barretto, Willie Calon puis Machito, Tito Puente et Celia Cruz se rattachent à ce mouvement et deviennent des vedettes

II. Audition : Oye Como Va, Tito Puente

III. Vocabulaire :

Une charangas est un ensemble musical composé de piano, violon, violoncelle, guiro, clarinette, flûte, contrebasse et timbales. Ce type de formation a d’abord joué dans des danzones avant de jouer du cha-cha-cha et de la salsa.

Un danzon est un genre musical né à Cuba vers la fin du XIXe siècle. C’est une forme de contredanse.

Une contredanse représente l’influence française dans la musique cubaine. Les colons français immigrés ont apporté ce style de danse, à la mode à l’époque, qui sera la base du danzon cubain.

La Bossa¬nova

I. Histoire

À la fin des années 50, la samba est sous l’emprise de la variété américaine et donc, elle cède sa place à la Bossa¬nova. Sobre et discrète, elle puise ses schémas harmoniques dans le cool¬jazz de cette époque.

En 1958, Joao Gilberto enregistre un album avec une chanteuse et la Bossa¬nova apparaît. Cette « nouvelle vague » brésilienne est portée avec succès par Antonio Carlos Jobim( Chega de Saudade).

En 1962, Jobim compose « The Girl from Ipanema », tube mondial de la bossa¬nova. Cette musique impressionne fortement les jazzmen américains (Miles Davis, Dizzy Gilespie, Stan Getz).

II. Audition et Chant : Girl from Ipanema, Stan Getz et Astrud Gilberto

III. Vocabulaire

La batida est le rythme de base de la Bossa-Nova (décalage systématique des temps forts et des temps faibles).

Vous pouvez télécharger ce document destiné à l’information du professeur au format .pdf

Écoutes proposées :

  • Salsa :
    • Tito Puente Oye Como Va
    • Célia Cruz Guatanamera
  • Bossa nova :
    • Antonio C. Jobim The girl from Ipanema

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)