Certification complémentaire pour le secteur des arts

, par Armelle Desvignes

A qui s’adresse-t-elle ? Aux enseignants titulaires du second degré, quelle que soit leur discipline, qui souhaitent valider des compétences particulières ne relevant pas du champ de leurs concours, il y a quatre options : cinéma et audiovisuel, danse, théâtre et histoire des arts.

Comment se déroule la certification ?
Il s’agit d’un examen, seules les notes égales ou supérieures à 10 valident le candidat.
L’examen est constitué d’une épreuve orale de trente minutes comportant un exposé du candidat de dix minutes, suivi d’un entretien avec le jury de vingt minutes. L’exposé du candidat porte sur la partie plus spécialement approfondie du rapport dactylographié déposé lors de l’inscription. L’entretien porte librement, à l’initiative du jury, sur l’ensemble du rapport. Pendant l’épreuve orale, le jury dispose du rapport rédigé par le candidat pour son inscription.

Qu’est-ce que le rapport dactylographié ?
Il s’agit d’un rapport d’au plus 5 pages dactylographiées (déposé en 4 exemplaires lors de l’inscription), « précisant d’une part les titres et diplômes obtenus en France ou à l’étranger, en rapport avec le secteur disciplinaire choisi et l’option éventuelle, et, le cas échéant, la participation à un module complémentaire suivi lors de l’année de formation professionnelle à l’IUFM, et présentant, d’autre part, les expériences d’enseignement, d’atelier, de stages, d’échanges, de sessions de formation auxquels il a pu participer, de travaux effectués à titre personnel ou professionnel, comprenant un développement commenté de l’une des expériences qui paraît la plus significative ».

Demande de dossier d’inscription et rapports de jurys : http://certifcomp.siec.education.fr/fResultats.aspx

B.0 : http://www.education.gouv.fr/bo/2004/39/MENP0402363N.htm

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)